Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

« Ne cherche pas ton identité de coach, tu risques de la trouver »

Je vois des coachs se questionner sur leur « identité ». Mais je crois au fond que toute question d’identité est une mauvaise question. L’identité est une illusion. L’identité présuppose qu’il existe une essence, or nous ne sommes que devenir.

Parlez-moi d’image, ou de communication, ou de personal branding, alors. Ce sont les messages que l’on émet pour être identifié-e. Mais comment seront-ils perçus ? Le même stimulis sera interprété différemment selon l’interlocuteur, en fonction de son monde intérieur, de sa vision des choses, de son point de vue. S’il y a une identité, c’est donc ça : l’impression qui se forme à votre sujet dans l’esprit d’un autre. C’est souvent instructif mais toujours relatif : cela ne vous informe pas sur ce que vous êtes, mais sur la relation avec cette personne.

La conséquence, vous la connaissez comme moi : avec chacun-e de nos client-e-s, nous avons à inventer une manière de travailler particulière. Parce que c’est elle, ou lui, et parce que c’est vous. Il n’y a pas d’identité, il n’y a que de la relation. L’identité est statique. On s’y enlise, et elle étouffe. La relation est vivante.

Marc Traverson est coach superviseur et thérapeute, chargé d'enseignement en Intelligence collective et Leadership à CentraleSupélec.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer

Sliding Sidebar