Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Blog Posts

« faire avec » : un apprentissage du changement en temps de crise

Le temps du #déconfinement qui s’annonce sera le temps du « faire avec ». Pour l’instant, bon gré mal gré, sur injonction (raisonnable) des autorités politiques et médicales, nous nous sommes appliqués à « faire sans ». Sans proximité sociale, sans rencontres, sans postillons, sans métro, sans réunions, sans fêtes, donc – supposément –

Journal de confinement

A voir le monde depuis le fond de son canapé que l’on n’a jamais autant fréquenté, on forme des vœux pour que cette crise change des choses, voire transforme notre système politique et économique. « Demain sera différent ». « Nous ne recommencerons pas comme avant ». « Il faudra

Demain est un autre jour

Je lisais hier dans le Figaro que pour certains le confinement est une parenthèse dorée, un bonheur. Toutes celles et ceux qui ne sont pas friands d’interaction sociale, les chômeurs qui ne se sentent plus stigmatisés puisque tout le monde est comme eux à la maison, les geeks qui sont devant

L’animal qui est en vous

Il me vient parfois à l’esprit, devant certaines personnes, l’image d’un animal. Je pense tout à coup : « cette femme est un serpent, froide, élégante, indéchiffrable » (n’y voir aucune référence biblique) ou « ce type est un ours, il en impose, tu te dis que tu pourrais prendre

La performance, médiocre Graal

La performance est un constat, elle est donc de l’ordre du résultat. C’est une fin. Mais au fond, ce mot performance n’emmène nulle part ailleurs qu’à l’épuisement. La performance de l’humain sur la planète aboutit à l’épuisement de celle-ci – que dis-je, la destruction pure et simple de la vie

Faut-il écouter les gens qui s’écoutent parler ?

C’est un sujet qui peut être douloureux pour n’importe quelle équipe, quand un membre du groupe déborde systématiquement son temps de parole et « embolise » les réunions. Vous constatez que la personne en question (cochez la ou les cases correspondantes) : déroule en boucle un discours qu’il ou elle ressert à

Petit souvenir du burn-out

Mon premier « vrai » contact avec ce qu’il est convenu d’appeler le burn- out date d’il y a une quinzaine d’années. Je débutais ma vie de coach, et l’on m’avait sollicité pour animer une formation à la gestion du stress

Site Footer

Sliding Sidebar